Acheter une voiture électrique : quelles sont les aides de l’état ?

À l’heure actuelle, la protection de l’environnement devient la préoccupation de tout le monde. En faveur du développement durable, de la réduction de l’empreinte carbone et de l’écologie, il faut polluer moins. Et cela passe principalement par le mode de transport utilisé. C’est pourquoi l’État français a mis en place des aides financières pour inciter à l’achat d’une voiture peu polluante notamment le véhicule électrique ou à minima une voiture hybride.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est une aide proposée pour l’achat d’un véhicule électrique, hybride rechargeable ou une voiture qui fonctionne à l’hydrogène. Pour être rechargé, un professionnel spécialisé ISIOHM installe les bornes de recharge des principaux fabricants européens pour qu’ils soient compatibles avec vos véhicules.

Le montant du bonus varie en fonction du coût d’acquisition, mais peut atteindre jusqu’à 7000 €. Il peut être attribué pour l’achat d’un véhicule particulier comme celui à deux ou trois roues, un quadricycle, un automoteur spécialisé ou une camionnette. Pourtant, seuls les acheteurs majeurs et domiciliés en France peuvent en bénéficier.

La voiture achetée doit également être neuve, immatriculée en France et être achetée ou louée avec une durée d’au moins deux ans. Elle doit par ailleurs avoir un taux d’émission de CO2 de 0 à 50 g/km et ne pas être vendue avant d’avoir parcouru 6000 kilomètres, ou dans les 6 mois suivants son achat.

La prime à la conversion

La prime à la conversion aide également les Français à rouler avec un véhicule plus propre, c’est-à-dire à acheter une voiture neuve ou d’occasion pour remplacer un vieux véhicule mis au rebut. La subvention de la prime dépend de la catégorie et du prix de la voiture achetée. Son montant s’élève à 5000 €. Ce dernier peut varier selon la situation fiscale du demandeur et du kilométrage qu’il effectue pour se rendre au travail. Les conditions d’éligibilité pour le profil du prétendent et la voiture achetée sont les mêmes que pour le bonus. Mais en plus de cela, il faut que la voiture à troquer soit un véhicule diesel immatriculé avant 2011 ou une automobile essence immatriculée avant 2006.

Les aides régionales

À part ces deux principales aides nationales, il y a également les subventions locales comme les aides régionales. En effet, l’écologie n’est pas qu’une affaire nationale, par conséquent les collectivités territoriales et les départements apportent également leurs apports dans le but d’encourager la transition écologique. La métropole du Grand Paris propose par exemple une prime qui peut aller jusqu’à 6000 €. Les autres villes comme la Normandie, les Bouches-du-Rhône, Drancy… ne sont pas aussi en reste.

Voiture électrique ou voiture hybride : comment bien choisir ?
Achat de véhicule : doit-on refaire les plaques d’immatriculation si l’on change de département ?