Voiture à l’hydrogène : avantage et inconvénient

Les voitures sont les moyens de transport les plus préférés des gens. Il est alors difficile d’arrêter leurs utilisations et ainsi empêcher immédiatement la pollution de l’air. Mais au moins, de meilleures alternatives peuvent être trouvées pour promouvoir la cause de la réduction de la pollution de l’air, et prévenir ainsi une nouvelle dégradation de l’environnement. Certaines études et recherches ont montré que l’usage de voitures à hydrogène peut être un meilleur choix que les véhicules traditionnels. Mais que sont exactement ces voitures à hydrogène ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Le concept de voitures à hydrogène

La définition d’une voiture à hydrogène se décrit en termes simples ; il s’agit d’une voiture ou d’un véhicule qui utilise l’hydrogène comme carburant pour faire tourner le moteur. Actuellement, il existe deux types de voitures à l’hydrogène. En d’autres termes, l’hydrogène peut se servir de carburant de deux façons. Le premier fait usage de l’hydrogène comme combustible dans les moteurs à combustion interne de la voiture. Le second, de son côté, utilise des piles à hydrogène pour alimenter la voiture.

Les avantages des voitures à hydrogène

Le principal avantage des véhicules à l’hydrogène est qu’elles ne contribuent pas à la détérioration de l’environnement. Les combustibles fossiles sont non renouvelables et limités, contrairement à l’hydrogène qui est disponible en abondance. Vous ne devez pas donc vous soucier de son épuisement. En ce qui concerne les véhicules à l’hydrogène, près de 90 à 95 % de l’énergie produite par les piles à combustible est convertie en énergie électrique, rendant ainsi ces voitures économes en énergie. En raison de son efficacité, cette technologie peut être utilisée sur une longue distance. De plus, elle ne libère pas de gaz nocifs comme sous-produit. Une faible quantité de chaleur et l’eau sont les seuls sous-produits qui sont dégagés. En moyenne une voiture qui marche avec l’hydrogène consomme 1 kilogramme d’hydrogène pour 60 milles de trajet parcouru.

Les inconvénients de la voiture à hydrogène

Les frais engendrés par la préparation des piles à combustible sont assez élevés. En effet, leur fonctionnement nécessite l’usage du platine. Le dispositif est constitué d’un métal précieux, c’est-à-dire un élément très coûteux. Le coût de remplacement et de réparation de la pile à combustible est aussi élevé en cas de dommage. L’hydrogène énergie est hautement inflammable, le moindre impact avec un autre objet lourd peut faire exploser la voiture.

Entreprises : comment installer des bornes de recharge pour vos salariés ?
Quand la voiture autonome arrivera-t-elle sur nos routes ?