Comment assurer un véhicule qui roule peu ?

Avec une voiture qui roule peu, vous avez la possibilité de réduire votre facture d’assurance. En somme, vous pouvez opter pour le forfait kilométrique ou le paiement à la consommation. Par ailleurs, vous devez vous informer auprès de votre assureur avant de prendre votre décision. 

L’assurance auto au kilomètre

Si vous possédez une voiture qui roule peu et vous souhaitez réduire votre coût d’assurance, vous ferez mieux de souscrire une assurance spécialisée. Vous pouvez vous orienter vers des formules qui vous permettent de réduire votre facture. Il s’agit de l’assurance auto au kilomètre. C’est une formule qui consiste à payer uniquement lorsque vous roulez. Vous paierez, ainsi, selon les kilomètres parcourus par votre voiture. De ce fait, si vous n’avez pas circulé ou peu, votre facture pourra être très basse. Pour pouvoir en bénéficier, vous n’avez qu’à installer dans votre voiture un boîtier. Ce dernier a pour rôle de comptabiliser les kilomètres réalisés. Ces formules sont destinées aux petits rouleurs qui souhaitent réaliser des économies. N’hésitez pas à contacter votre assureur pour obtenir plus d’informations.

Le paiement à la consommation

Sur le marché de l’assurance, vous avez la possibilité de rencontrer 2 grandes catégories de d’assurance kilométrique : le paiement à la consommation et les forfaits kilométriques. Ce dernier est plus souple à l’utilisation et moins précis dans la facturation. La réduction obtenue dépend des plages de kilomètres annoncées à votre assureur. De plus, les kilomètres que vous n’avez pas parcourus seront reportés sur l’année suivante. Par ailleurs, le paiement à la consommation ou le Pay As You Drive vous offre la possibilité de déterminer chaque kilomètre parcouru. De cette manière, vous paierez en fonction du kilométrage indiqué par le boîtier GPS.

Quelques conseils supplémentaires 

Si vous souhaitez assurer une voiture qui roule peu, vous pouvez réévaluer les garanties de votre contrat. Si vous êtes soumis à un contrat protecteur comme la formule tiers avec des options ou la formule tous risques, vous avez la possibilité de ne pas souscrire certaines garanties. Vous n’avez qu’à contacter votre assureur. Si vous souscrivez des garanties en moins, votre prime d’assurance baissera aussi. Afin d’éviter les mauvaises surprises, vous devez savoir que la souscription à une assurance auto est obligatoire même à l’arrêt. Votre voiture doit être couverte par des couvertures minimum. Aussi, n’oubliez pas de contacter votre assureur quand vous retrouverez votre usage normal. Cela a pour objectif de reprendre les options indispensables.

Un assureur peut-il vous résilier en cas de perte de permis ?
Défaut de contrôle technique : quelles répercussions sur l’assurance ?