Quand la voiture autonome arrivera-t-elle sur nos routes ?

Depuis de très nombreuses années, l’homme peut se déplacer sans avoir besoin de marcher grâce aux véhicules de toutes sortes, dont la voiture. Il s’agit d’une invention conçue pour faciliter la vie au quotidien. Elle a beaucoup évolué depuis sa création.

L’évolution de la voiture pour qu’elle soit plus facile à contrôler

Durant des années, la plupart des véhicules roulaient grâce au carburant, ils fonctionnaient grâce à un moteur thermique, c’est-à-dire qu’il s’agit de la chaleur qui fait propulser la voiture. C’est toujours le cas pour la majorité des véhicules circulant dans le pays jusqu’à présent. Ensuite sont arrivées les voitures dites électriques. Sur ce modèle, les constructeurs y ont installé des moteurs électriques. Ils se sont focalisés sur un projet plutôt écologique, afin de réduire la pollution à cause des gaz d’échappement. Après cela, pour pouvoir faciliter encore plus la vie de l’homme, les ingénieurs travaillent sur un modèle de voiture entièrement autonome.

La voiture autonome, arrivera-t-elle bientôt dans nos routes ?

Les voitures autonomes de niveau 3 et 4 se verront autoriser à rouler en France dès 2022. Il ne s’agit plus d’un rêve, mais une réalité.

Le projet de circuler avec une voiture écologique simplifierait le quotidient de nombreuses personnes. Grâce à cette technologie, même si vous ne vous sentez pas bien, ou que vous soyez fatigué après une longue journée de travail, votre voiture pourra très bien vous ramener chez vous. Les divers gadgets qu’elle possède, lui permet d’améliorer la sécurité routière et vous évitent de stresser. Vous pouvez vous détendre au volant et vous garer sereinement dans les rues. Selon les estimations des constructeurs et des concessionnaires, le coût de ce type de véhicule peut atteindre plus de 300 000 euros. C’est la raison pour laquelle ce genre de voitures sont encore peu vendues, mais une démocratisation de la technologie renverserait les tendances.

Fonctionnement d’une voiture autonome

En effet, la voiture autonome se conduira toute seule sans l’intervention d’un conducteur. Pour cela, elle sera équipée d’un système se basant sur une intelligence artificielle. Son fonctionnement consisterait à collecter des informations sur le trajet grâce à ses différents radars, ses caméras ainsi que ses dispositifs de détection. Les données reçues seront utilisées par le système pour réaliser une certaine cartographie. Une fois cette dernière établie, la voiture commencera à avancer toute seule. Cette invention permet de réduire les accidents, car ses capteurs réagissent à la seconde près.

Entreprises : comment installer des bornes de recharge pour vos salariés ?
Voiture électrique : quelles sont les avancées sur l’autonomie ?